Site oocbo.com - Les Tourterelles-
La tourterelle turque est omniprésente toute l’année, elle est grégaire et l’on peut voir des troupes de plusieurs oiseaux se presser autour des mangeoires en hiver. Elle apprécie les graines de tournesol mais ne dédaigne pas les autres. Ses roucoulements plus ou moins accentués selon la période peuvent être lassants, mais que peut-il y avoir de plus joli à regarder que deux tourterelles en train de lisser mutuellement leurs plumes ou de se donner des coups de bec amoureux ? Les vols de parade font entendre des claquements d’ailes et les courbettes du mâle sont accompagnées de roucoulements doux. La construction du nid, si elle est laborieuse, ne débouche pas vraiment sur une œuvre d’art, mais plutôt sur une petite plate-forme lâche faite de quelques brindilles grossièrement entrelacées, d’où les œufs tombent souvent. Le nid se trouve en général dans un arbre, un arbuste, contre le tronc, pas toujours bien caché.
La tourterelle domestique est un oiseau de la famille des Colombidés issu de la Tourterelle rieuse, sans doute plus ou moins hybridée avec la Tourterelle turque.  Élevée en volière comme animal de compagnie ou de laboratoire, on retrouve toutefois dans la nature des colonies éparses, échappées d'élevages et retournées à la vie sauvage.
La tourterelle domestique est plus grosse, et avec une queue plus courte, que la Tourterelle rieuse, l'espèce sauvage d'Afrique. Elle a conservé le demi collier noir de sa parente sauvage, mais son plumage a pris des couleurs variées au gré des sélections faites par les éleveurs.
La couleur de base est un gris-beige rosé, dit « gris tourterelle », dégradé de blanc sous le ventre, la gorge et en dessous de la queue. Elle a un demi anneau noir autour du cou. Les plumes des ailes sont gris clair, s'éclaircissant vers le bord des ailes. Les plumes sous la queue sont noires marquées de blanc. Les yeux sont rouge rubis. Le bec noir violacé et une bordure argentée. Les pattes sont pourpres. 
Les jeunes individus sont plus pâles que les adultes, comme chez la Tourterelle rieuse africaine.

       Histoires vrais avec les tourterelles de ma rue. ici